Utopie – 2019

 

Œuvre d’art publique pour l’allée Calder au Parc Jean Drapeau de Montréal

Installation luminocinétique interactive
Aluminium, peinture électrostatique, capteurs de présence, éclairage DEL , contrôle DMX
Hauteur : 10m – Largeur : 40m – Longueur : 120m

 

UTOPIE est une œuvre d’art public conçu spécialement pour l’allée Calder au Parc Jean Drapeau de Montréal. Installation interactive et luminocinétique, elle propose une expérience à grande échelle en deux temps – diurne et nocturne – qui s’intègre en continuité avec l’architecture existante du site tout en créant un contraste avec l’aménagement tout autour. En mode nocturne, UTOPIE est une installation interactive qui utilise la présence humaine au cœur de l’espace citoyen du parc Jean Drapeau afin de construire le sens et la forme de l’œuvre en temps réel : les déambulations du visiteur influent directement sur son mouvement.

La structure de l’installation se déploie de façon à évoquer la géométrie de la Biosphère – architecture iconique d’Expo 67 que l’on peut entrevoir de part et d’autre du site du Parc Jean Drapeau – et constitue, en quelque sorte, un hommage à l’œuvre de Buckminster Fuller. L’un des principes à la base de la sphère géodésique est d’occuper un maximum d’espace avec une quantité minimale de matériaux. Reprenant ici le même principe, l’œuvre se trouve composée d’un assemblage d’espaces négatifs qui cadrent des points de vue évoluant au gré de la déambulation des visiteurs. Ces interstices sont délimités par des structures linéaires d’un jaune signalétique qui, au coucher du soleil, s’animent d’une lumière chaude. Cette lumière s’active sous l’effet de présences en mouvement captées par le système électrotechnique de l’œuvre. L’entrelacement et la configuration des lignes dans l’espace s’organisent de façon chaotique ou organique dépendamment du point de vue qui progresse selon la déambulation du visiteur.

Ses éléments formels évoquent l’idée d’une utopie futuriste : la vision d’un futur connecté, non hiérarchisé où le génie humain est mis au service d’un idéal commun qui se construit en symbiose avec l’environnement. L’ensemble du projet se veut une évocation des ambitions sociales et politiques qui vont au-delà des utopies rêvées par les générations qui ont foulé Terre des Hommes.

Utopie – 2019 | Lux Obscura – 2017 | LOOP – 2016 | Les chargeurs de potentiel – 2016 | Le Grand Bleu du Nord – 2015 | Être bien encadré – 2013 | Organicus, 2011 | Mouvement de masse – 2010 | Faire la vague – 2009 |